_METABALISES
Accueil

Collections
Organisation
Infrastructures
Gestes quotidiens
Repères
Glossaire
Questions pratiques
Newsletter
Petites annonces
Agenda

Accueil RepèresUne approche globale

Repères

 Prévenir plutôt que guérir
 Une approche globale
› L'idéal et le possible
 Histoire
 Patrimoine et musées
 Présentation du site





Une approche globale

 

La conservation préventive est un système global et dynamique, un ensemble organisé de paramètres qui sont interreliés. Tout le monde est concerné et a un rôle à jouer dans la préservation du patrimoine. Les responsabilités sont partagées, et impliquent l'attention et les actions d'un grand nombre de personnes, depuis le conservateur jusqu'au visiteur en passant par le décideur politique. Un plan de conservation préventive envisage l'ensemble des collections dans leur environnement au sens large (normes climatiques, éclairage, contrôle des infestations biologiques et de la pollution) mais aussi le cadre administratif, les actions de l'homme en général, et celles des acteurs du patrimoine en particulier, l'infranstructure, le projet muséal, les risques majeurs, etc.  Dans ce contexte, il ne s'agit pas de s'attacher à l'un des paramètres mais à tous en même temps. Cela n'est possible qu'après un effort de programmation et de planification, en fonction des ressources (humaines, immobilières et financières) d'une institution. La tentation peut être grande de chercher à régler un problème à la fois mais il est illusoire d'imaginer arriver à un résultat satisfaisant si l'on morcelle les problèmes au lieu d'envisager tous les paramètres simultanément. En effet, une intervention qui semble indiquée pour gérer des problèmes de climat pourrait avoir un effet néfaste sur la réduction de la pollution au sein du musée. Une décision adéquate pour un type de matériau pourrait s'avérer nuisible pour un autre, et ainsi de suite.
 
Cette approche globale est également dynamique car l'institution est toujours en évolution et, dès lors, la réflexion et les attentions ne s'arrêtent jamais : la situation idéale, si elle pouvait être atteinte, devrait constamment être réévaluée. Qu'il s'agisse d'un accroissement de la collection, d'une extension du bâtiment, d'un déménagement, d'une exposition temporaire, d'une animation à accueillir... Il faut pouvoir anticiper toutes les situations qui peuvent s'avérer délicates, afin d'éviter les altérations des objets de collection.